Côté français :

Le Département de la Dordogne est fortement engagé depuis de nombreuses années dans une politique à l’international, avec d’une part la mise en œuvre de programmes de coopération décentralisée (Hongrie, Maroc, Chili et Ouzbékistan) et d’autre part la réalisation de programmes communautaire (projet MAP « Mobile Adaptive Procédure » et projet PEPEE « Préhistoire et Pédagogie en Europe ») qui lui confèrent une expérience certaine dans la mise en œuvre technique, l’ingénierie et la coordination de programmes de partenariat et de coopération à l’international.A ce titre - et en complément de son rôle incontournable en matière d’éducation et de politique environnementale, le Département s’est imposé au regard du partenariat comme chef de file et coordinateur dans le cadre de la mise en œuvre et l’élaboration du projet RI-et-PA.

A ce titre il fédérera le partenariat, établira les données et les outils de suivi, partagera les connaissances avec l’ensemble des acteurs de façon à renforcer les savoirs et favorisera les échanges. Il animera de façon constante le partenariat et viendra en appui aux structures éducatives pour renforcer les contenus pédagogiques d’enseignement en les orientant vers des problématiques environnementales, sociales et économiques. Il mettra tous les moyens dont il dispose pour faciliter et organiser les temps d’échange entre professionnels et communauté éducative (enseignants et élèves). Il sera enfin chargé de valoriser et restituer le travail fourni par le partenariat auprès de la population locale, des élus et des établissements scolaires du département (collèges et lycées) dans la perspective de promouvoir les programmes de coopération internationale et la mobilité et la citoyenneté européenne.

Le Lycée d’Enseignement Général Technologique et Professionnel Agricole de BERGERAC MONBAZILLAC

L'équipe enseignante est composée d'une professeur d'économie, chargée de la coordination du projet et de la classe de bac technologique STAV, une professeur de Sciences de la Vie et de la Terre, une professeur d'espagnol, un professeur d'éducation physique et sportive.

L'établissement poursuit également un objectif d'apprentissage linguistique.

Le projet permettra d'améliorer encore la prise en compte des questions de développement local dans le contenu de l'enseignement de cette classe.

L'équipe enseignante et les élèves de Bac technologique STAV vont participer à l’étude de terrain sur le thème « Tourisme et rivière ». Ils s’attacheront à décrire le milieu en tant que patrimoine naturel, culturel et historique mais aussi à faire un inventaire de ses différents usages et usagers. Ils élaboreront des pistes de valorisation. Les lycéens pourront être amenés à travailler sur la conception de supports de communication.

Pour ce faire, elle mobilisera des intervenants extérieurs, experts dans ces domaines:- conseil général de la Dordogne et Pays du Grand Bergeracois : sur les politiques publiques en matière de développement touristique et de gestion intégrée des rivières- experts tels que : EPIDOR, MI.GA.DO, autres en fonction des besoins du projet, sur des questions scientifiques et techniques en particulier.

Avec les autres établissements partenaires, le Lycée de La Brie s'attachera à aboutir à une production commune restituée aux élus et acteurs du développement local des deux régions, de manière à leur apporter une aide à la décision.

L'établissement participera aux comités de suivi et de pilotage du projet.

Le Lycée d’Enseignement Général et Technologique MAINE DE BIRAN de Bergerac

La thématique du projet axé sur la ressource en Eau, permettra d’approfondir et d’améliorer les contenus d’enseignement théoriques avec des transpositions directes sur les travaux pratiques et encadrés menés avec les élèves de 1ère scientifique. Encadrés par une équipe pluridisciplinaire, les élèves de cette classe pourront s’investir dans les différents aspects scientifiques du projet, notamment ceux en regard avec les sciences et vie de la terre. A partir de l’approche scientifique, une étude de terrain sur la qualité de l'eau sera conduite en lien avec le partenariat, afin de renforcer les contenus pédagogiques et de développer les projets en lien avec l’environnement immédiat. Les élèves de 1ère S travailleront en petits groupes sur un thème de recherche sur le réseau hydrographique local (rivières Dordogne et Couze) : inventaires, collectes de données, approches expérimentales, analyses de qualité du milieu…Il s’agira également pour les enseignants impliqués dans le programme de confronter leur démarche, études, analyse des résultats et préconisations avec leurs homologues espagnols également impliqués dans une approche expérimentale identique afin d’échanger et de renforcer les approches pédagogiques de chacun des établissements.

Le Pays du Grand Bergeracois est une association à but non lucratif regroupant les 155 communes, 7 groupements de communes et les organismes socioprofessionnels du bassin de vie de Bergerac.

Son objectif est de contribuer au développement local du Bergeracois, par la mise en œuvre d’une stratégie de territoire. Il fédère les communes et leurs groupements autour de projets d’intérêt commun.Le Pays du Grand Bergeracois a porté, avec le Pays du Libournais et l’animation d’EPIDOR, le Contrat de Rivière Dordogne-Atlantique. Ce dispositif a pour objet de fédérer l’ensemble des acteurs de la rivière (élus, socioprofessionnels, administrations).

Dans le cadre du projet Ri-ET-Pa, le Pays du Grand Bergeracois a pour objectif de :

  • favoriser l’apprentissage de l’approche territoriale intégrée dans les contenus pédagogiques.
    Cet axe permet aux élèves français et espagnols de porter un regard global sur les territoires et de s’intéresser à l’imbrication des thèmes entre eux : économie et patrimoine, environnement, participation des habitants, etc. Cette action aura pour effet de renforcer les habitudes de travail entre les établissements et les collectivités locales.
  • mettre en pratique cette approche dans le cadre d’une visite d’étude et d’ateliers thématiques avec l’équipe enseignante, les élèves et la prestation d’ EPIDOR et MI.GA.DO,- contribuer et bénéficier d’un échange d’expérience sur cette méthode avec les partenaires navarrais, dans l’optique d’une amélioration des pratiques de développement local.

 Son rôle sera :

  • d’intervenir auprès des établissements pour partager l’expérience d’une approche territoriale de la rivière et des nouveaux modes de gouvernance.
    Cette intervention prendra la forme d’un atelier thématique (intervention directe, mobilisation d’intervenants extérieurs, apport de supports techniques).
  • d’organiser un temps pour des échanges d’expériences en Bergeracois sur le thème « le tourisme et ses impacts sur la rivière », par exemple « les modes de valorisation du patrimoine en lien avec la rivière » ou encore « la rivière à vélo, au cœur des enjeux de conciliation d’usages ».


A ce titre, le Pays du Grand Bergeracois mobilisera également les communes impliquées dans de telles actions, pendant leur déroulement et pendant la phase de diffusion des résultats.

Ces actions seront toutes conçues en commun avec la CRANA et mobiliseront EPIDOR, animateur du contrat de rivière, intervenant dans le projet RI et PA.

Côté Navarre :

Le Département de l'Education du Gouvernement de la Navarre est l'institution chargée de l'éducation du gouvernement autonome de la région de la Navarre.

Dans la Communauté Forale de Navarre, le Département de l’Education est chargé d’établir les conditions générales et les moyens appropriés pour la bonne mise en œuvre de tous les aspects de l'éducation. Il comprend également la gestion de toutes les écoles de formation professionnelles.Ce département a la responsabilité de 172 écoles élémentaires publiques et 59 secondaires, y compris plus de 3.100 professeurs. Ces écoles sont fréquentées par plus de 67.000 étudiants.Le ministère de l'éducation travaille en étroite collaboration avec la Chambre du Commerce et Industrie et le Ministère du Commerce pour mettre en œuvre des actions liées à l'insertion. A cela s’ajoutent, des enquêtes sur le travail et des mesures pour amener les jeunes sur le marché de l’emploi.Le Département de l'Éducation coordonnera les actions qui sont menées entre les établissements d'enseignement et d'autres partenaires du projet, tels que CRANA et le ministère de l'Environnement. Les autorités scolaires participeront dans tous les événements institutionnels: ouverture et clôture du projet dans chacun des pays. Elles aideront à la diffusion des mesures et des résultats qui seront survenus, au cours du projet, et participeront à la diffusion des résultats pour toute la communauté éducative.Dirección General de Medio Ambiente y Agua. Servicio del AguaLe Service de l’Eau est attaché à la Direction Générale de l’environnement et de l’eau qui est dépendant du Département de Développement Rural, Industrie, Emploi et Environnement du Gouvernement de la Navarre, c’est l’autorité compétente en matière d’eau et des rivières sur tout le territoire navarrais. Son rôle dans le projet : supervision et suivi des activités qui ont une incidence sur l’eau et les rivières et sur les plans de gestion des ressources. Participation dans des événements d’échanges techniques et politiques.

C.I. Agroforestal 

Cette école offre à ses étudiants les modules d'étude suivants : Élevage Exploitation, opération Agricole, Foresterie et jardinage.Dans le module d’étude Forestière, les étudiants apprennent à faire des travaux forestiers et de conservation de l'environnement naturel. Dans ce domaine ils travaillent la dynamique de l’écosystème, la dynamique fluviale en réfléchissant à toutes les questions liées à la biologie animale, végétale et à tout ce qui concerne l’état des eaux. Dans cette matière les travaux seront sont approfondis sur la restauration des berges et la faune piscicole. Ces contenus sont mis en pratique dans le milieu naturel en tenant compte des enjeux socio-économiques qui sont liées à ces ressources naturelles.Dans ce projet, cette école impliquera le département forestier et ses étudiants, ils vont participer à l’étude de terrain, qui se fera sur la rivière Irati, avec la mise en œuvre des connaissances et des études sur les écosystèmes de la rivière, les meilleures formes de protection, l’aménagement, la gestion et la préservation de l'environnement naturel autour de la rivière. Avec l’identification des différentes ressources qui font partie de la rivière et ses usages traditionnels et actuels ils pourront approfondir les questions et les préconisations à mettre en œuvre pour préserver l’équilibre nécessaire entre l’utilisation et la protection.

Le Centre de Formation professionnelle « IES Sierra de Leyre » de Lumbier est située dans un cadre naturel et un environnement exceptionnel et très intéressant pour ce projet. Proche de la rivière Irati, le territoire qui servira d’expérimentation avec le partenariat de la Navarre est très proche des Pyrénées et, par conséquent, de notre voisin, la France. Il est aussi très proche de deux vallées dont l'activité économique a été étroitement liée à la rivière. Des territoires qui nous apporteront des informations sur la vie des habitants au travers de l'histoire et de l'économie. Cette région, même si elle connaît une situation économique défavorable, offre une richesse et une diversité patrimoniale qui font d’elle l’une des destinations touristiques les plus attractives de la Navarre pour les habitants de l’Espagne et de la France.

La diffusion des travaux et des activités menées dans le cadre du projet RI-et-PA de Comenius Regio contribuera à faire connaître cette région au reste de la communauté, Navarre et également en France. L’école de Formation professionnelle « Sierra de Leyre » est située dans la ville de Lumbier. La ville de Lumbier compte avec 1500 habitants environ. Les élèves proviennent de toute la Navarre. Ils choisissent cette école pour les spécialités enseignées. Cette école offre à ses étudiants des modules d’activités physiques sportives et hôtellerie. Par conséquent, ce Centre apportera la vision ludique - sportive et économique (touristique) de la rivière Irati, en mettant l'accent sur le fait que les activités de loisirs et de sport peuvent coexister dans un environnement naturel et sauvage comme celui de la rivière Irati. Le rôle de l’établissement d’enseignement, en participant à l’étude de terrain qui se fera sur la rivière Irati, avec la mise en œuvre de ses connaissances  consistera à :- mettre l'accent sur le fait que les activités de loisirs et de sport peuvent coexister parfaitement dans un environnement naturel et sauvage comme celui de la rivière Irati, tout en tenant compte du respect du site et de sa préservation.- développer de bonnes pratiques dans l'utilisation et la jouissance de l'environnement naturel qui servira à guider les étudiants des autres établissements d'enseignement de la Navarre et le public en général. - améliorer et renforcer l'image touristique de la région, la connaissance de l'environnement naturel, patrimonial, architectural, historique et économique, attribuée à ce territoire traversé par la rivière Irati.

Le Centre de Ressources Environnementales de la Navarre (CRANA) est une fondation sans intérêt économique créée par le Gouvernement de la Navarre en 2003. Il collabore avec le Gouvernement et aussi avec d’autres administrations publiques et entités sociales dans la recherche de synergies pour l’appropriation des connaissances environnementales par la société. Ceci de façon à obtenir une coresponsabilité dans la conservation et l’amélioration de l’environnement. Dans les projets que nous réalisons, nous encourageons le dialogue, les débats et les réflexions entre différents agents grâce à la diffusion des connaissances et de la mise en place de méthodologies pratiques. Il s’agit d’obtenir d’une part un consensus et des lignes de travail avec la participation active de la société, et d’autre part des expériences de référence dans le domaine de l’éducation environnementale.

Son rôle dans le projet : soutien technique et méthodologique dans la gestion de l’eau et des rivières. Soutien dans l’élaboration des produits de médiation. Organisation d’événements d’échanges avec la participation d’autres agents hors communauté éducative (visite d'étude, atelier thématique ...), et appui dans la coordination technique du projet.