Valeur ajoutée de la coopération

Le projet Ri et Pa (Rivière et Patrimoine) a rassemblé autour d’une thématique communes deux territoires européens qui partageaient un intérêt particulier sur le sujet. Cela s'est fait à travers différentes approches pédagogiques (tourisme, sciences, environnement…), afin d’en percevoir le traitement parfois différent en fonction du contexte géographique, historique ou législatif. L’ensemble de ces travaux qui ont rassemblé des acteurs du secteur public ou privé sur les deux territoire a permis aux étudiants une prise de conscience que leur environnement était un bien précieux à préserver et les a positionnés en tant qu'acteurs d’une Europe qui se construit et dont ils auront la charge de consolider les fondations.

Le partenariat s’est aussi attaché à investiguer d’autres pistes de collaboration future qui puissent répondre à une demande des deux territoires au profit des étudiants et de l’enseignement dispensé. C’est ainsi que dans un premier temps un protocole d’intention a été signé entre le Gouvernement de Navarre et le Conseil Général qui fixe dans les limites de leurs compétences respectives des engagements principalement autour de la mobilité professionnelle. Quant à la charte de la mobilité qui sera mise en œuvre dès la rentrée 2014/ 2015 elle précise les modalités des accueils et des envois d’étudiants en Dordogne et en Navarre dans le cadre du cursus scolaire. Elle répond à un double intérêt : renforcer les apports professionnels par des expériences à l’étranger et ainsi renforcer la citoyenneté européenne au travers des échanges dans les pays d’accueil.

Les engagements pris par les différents acteurs de cette charte (structures scolaire, enseignants, entreprises, organismes socio-professionnels) contribueront au profit des étudiants, par une expérience professionnelle à l’étranger réussie, à renforcer les liens entre les deux territoires, à influer sur certains des contenus pédagogiques et ainsi rendre possible une meilleure qualification.

La réalisation d’un DVD et d'un livret de promotion du projet qui sera envoyé à toutes les structures éducatives dans les deux territoires contribuera également à la promotion de la coopération dans les régions participantes. Son objectif est double, le premier renseigner et de promouvoir les échanges autour du projet tout au long des deux années de son existence. Le second, de faire naître auprès d’autres organismes (structures d’enseignement au sens large) l’envie de s’inscrire dans un même dispositif en démontrant que le choix d’une thématique pertinence et d’un partenariat solide sont les clés de la réussite.

En Navarre, le Gouvernement aide chaque établissement de formation professionnelle à établir de plan d’internationalisation sera mise en œuvre et découle notamment du projet Ri et Pa. Ainsi, les établissements scolaires devront réfléchir à des liens de coopération avec d’autres territoires. Il s’agit là encore, d’accompagner de façon concrète la citoyenneté européenne.

Le projet Ri et Pa a aussi eu pour avantage de mettre en avant des manques dans la maîtrise des langues étrangères notamment dans le cas présents avec un pays voisin. Désormais, un apprentissage plus soutenu sera dispensé notamment dans l’hypothèse d’un travail coopératif entre territoires limitrophes sur le même format que Ri et Pa.

La coopération entre les établissements impliqués dans le projet devrait également connaitre d’autres évolutions notamment autour des accueils ou envoi de professeurs soit dans le cadre de la formation professionnelle, de l’immersion ou sensibilisation. (ex : stage de trois enseignants de IES de San Adrian – Navarre, au Lycée Agricole de Bergerac – Dordogne).

En Navarre, les professeurs qui ont participé au projet recevront des crédits professionnels permettant de valoriser leur progression.

L’expérience d’un élève de l’IES Sierra de Leyres en France servira à motiver d’autres étudiants pour réaliser des mobilités et connaitre des programmes européens.

La réciprocité des échanges, l’ouverture sur de nouveaux territoires et de nouvelles pratiques seront désormais des outils à part entière de la formation.